Un institut mental pour toutes genre de personnes souffrant de problèmes psychiques. NC-16 ans.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matveï Feuerwald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Matveï Feuerwald   Sam 9 Mai - 22:51


Matveï Feuerwald

« T'aurais pas un préservatif s'il te plait ? »
IDENTITÉ

âge ♦ 18 ans
date de naissance ♦ Une certain 15 août
sexe ♦ C'est bien un homme
origines ♦ Allemand et Russe
nationalité ♦ Allemande
groupe ♦ A
orientation ♦ Pourquoi se contenter de garçons ou de filles ? Il est pansexuel et l'assume totalement
hobbys ♦Matveï est un jeune homme créatif, il garde plus ou moins secrètement sa guitare acoustique cachée quelques parts et la rejoint dès qu'il le peut. Il adore également le dessin et pourrait passer sa vie à dessiner.
A part ça, et désolée si je vous choque jeunes amis, mais c'est un grand coucheur...

AUTRES

code du règlement ♦ Validé par le Directeur
un rang sur l'avatar? si oui, quoi? ♦ Un... Rang ? ><
où as-tu trouvé le forum? ♦ En passant de fofo en fofo
ce qui t'a plu ♦ Les maladies mentales !! C'est un sujet qui me passionne !
tes DC ♦ DC ?


Caractère

Rassurez-moi, vous connaissez la schizophrénie ? Oui ? Bien.
Matveï est atteint d'une sorte de schizophrénie dite hébéphrénique bien qu'il n'a pas encore tous les symptômes. En effet, il a les hallucinations schizophréniques, qu'elles soient auditives ou visuelles, il a le un début de repli social et surtout la paranoïa.
Ce jeune homme totalement paranoïaque est très froid de premier abord, il semble perdu dans sa bulle et il l'est en quelques sortes. Je vous déconseille vivement toute intrusion dans son crâne ou vous écoperez de 10 ans de psychanalyse gratuite. Même lui ose à peine s'y aventurer !
Il a pourtant des goûts très étranges, il apprécie par exemple les personnes qui ne se laissent pas faire, et qui montrent clairement leur domination quitte à ce qu'il se retrouve attaché. Il aime beaucoup résister aux gens (mwahaha) Bref, Matveï est le bon uke refoulé avec ces messieurs ! (c'était la minute interdite au moins de 18 ans ><)
Cependant, si vous survivez aux premières rencontres, et que vous passez outre son côté bourru et hautain, vous trouverez un jeune homme plein d'entrain, toujours prêt à faire de la m*rde ! Matveï est quelqu'un de très gentil, qui n'hésite pas à donner sans rien demander. Vous avez besoin d'un œil ? Matty n'amour est là !
Il a par contre une petite phobie... Très petite ?
Vous voyez les enfants, avec leur insectophobie, arachnophobie, et tout autre bébétophobie (oui la peur des p'tites bebetes là), bah ce monsieur de 18 ans a exactement les mêmes, à un détail près : c'est maladif chez lui, mettez le devant une télé qui montre une mouche et il peut partir en crise de panique ! Ne soyez pas si cruels vilains chenapans !


Histoire

Si vous poser la question à Matveï, il répondra simplement "Mon passé ne vous regarde pas, qu'est-ce qu'on en a à faire ?" pourtant, il aurait bien besoin d'en parler de ce "putain" de passé.
Vous connaissez l'économie allemande ? Les grandes entreprises ? Non ? Et bien lui non plus ! Enfin en quelques sortes. Il est né un chaud jour d'été, le Soleil aurait pu briller si ce n'était pas la nuit à ce moment-là, d'un riche père allemand et d'une mère russe.

"Il est pas encore né qu'il nous fait déjà chier celui-là !" furent les premiers mots de son père à son égard. Imaginez maintenant les relations qu'il a eu avec lui.

Sa mère a eu énormément de mal à le mettre au monde, et a failli y laisser la vie, c'est bien pour cela que son géniteur pestait dans son coin, mais finalement, après quelques heures d'intense douleur, de litres de sang perdus, le voilà ! Le jeune héritier !

Déjà petit, il n'était pas "assez bien" : trop gros, tâches de rousseur, cheveux étranges, et ses yeux ! Son père se complaisait à l'appeler "l'Abomination" en répétant que de toute façon, il n'arriverait à rien.
Il fut donc élever dans un climat empli de joie et de bonne humeur : interdiction de sortir de sa chambre, sauf pour le sport qui se passait dans l'arrière-cours, loin des regards de ces journalistes qui rêvaient de descendre l'entreprise si durement fondée de son paternel. Il se devait de garder la tête baissée, en toute circonstance, interdiction de parler avant d'y être invité, interdiction de boire ou manger avant que les autres n'ait quitté la table, interdiction de pisser si le père n'avait pas donné sa permission. Bref, le bonheur total.
Les seuls moments où il était libre, c'était quand il était enfermé à double tour dans sa chambre. Il n'avait pas le droit à de la visite, à part de son personnel. Il s'asseyait en tailleur au centre de sa petite pièce à lui, et il faisait des calculs. Oui, son seul passe-temps, c'était les maths, et le pire c'est qu'il était doué ! Il s'était même inventé un ami, Klaus, qui lui dictait un peu ses pensées : "Ton père est un connard Mat', il souhaite ta mort, comme tous les autres ! Même tes frères ont arrêté de te parler, ils te haïssent tous. Même ta mère !"
Et cet ami ne le lâcha absolument jamais, lui qui l'aidait à supporter la solitude quand sa mère n'était pas là. Parfois, il était obligé de crier pour ne plus l'entendre, ne plus le laisser s'insinuer au fond de son esprit.
De temps à autres, sa mère venait le voir, en secret. Leur secret. Elle le prenait dans ses bras et lui chantait des comptines russes qu'elle avait hérité de sa mère. Elle lui apprenait sa langue maternelle, avec douceur, ses coutumes, lui racontait l'histoire de sa famille, si grandiose avant les premières révolutions russes, trahie par les "amis". Elle lui apprenait les principes de vie, ce qu'il devait toujours respecter.

"Respect, honneur, droiture, loyauté. C'est ce que tu dois savoir mon fils. Tu respecteras les autres, autant qu'ils te respecteront. Tu ne tromperas pas, tu ne trahiras jamais, ne tourne jamais le dos à ceux auprès de qui tu t'es engagé, et encore moins à ceux qui t'ont juré loyauté. Tu te dois de te méfier des autres, ces personnes qui t'appelleront mon ami. Choisis les avec soin, mais n'oublie pas, seule ta famille compte. Toujours."

Et il l'écoutait d'une oreille attentive, elle qui lui disait de ne jamais perdre espoir. Elle qui lui souriait à la volée. Elle qui l'aimait, le cajolait la nuit pour qu'il dorme. Elle inspectait ses cours, veillait à ce qu'il obtienne beaucoup de connaissances : elle lui offrit les meilleurs professeurs, les meilleurs mentors, jusqu'au jour où son père en eut marre. Il le prit sous son aile, où plutôt sous ses serres et s'occupa personnellement de son éducation. Là où sa mère l'éduquait avec sérénité, son père hurlait et lui bourrait le crâne d'économie, de principes foireux, d'argent. Le géniteur avait effectivement bien compris la capacité qu'avait l'abomination pour les calculs, les équations, les théorèmes et il comptait bien en tirer profit. Il lui interdit les visites de sa mère, l'enferma dans une pièce sombre, sans ouverture et ne le laissait dormir que quelques heures, jamais plus de cinq pour qu'il travaille toujours plus.
A peine nourri, il avait perdu tout le gras qu'il avait eu "en trop" à sa naissance. Il devint peu à peu photosensible, il ne supportait plus la lumière du jour, la lumière des lampes. Il travaillait sans cesse. Peut-être que c'était le prix à payer pour avoir la fierté de son père ? Oui comme ça il y arriverait. Il redoubla d'effort, passa son temps dans ses bouquins, arrêta tout simplement de manger pour être sûr de ne pas perdre de temps. Matveï se donna à fond, et repoussa toujours plus ses limites. Mais ça ne suffisait pas.

"Bon à rien ! Tu t'es trompé ! T'es vraiment qu'une merde, pourquoi le bon dieu m'a-t-il donné un handicapé dans ton genre ?! Regarde moi ça, tu ressembles à rien en plus ! Tu ne sera jamais à la hauteur, tu finiras dans un caniveau, c'est tout ce que tu mérites, sale emmerdeur"

Chaque jour, il se faisait rabaissé par celui dont il rêvait d'entendre un jour "Bravo", chaque jour, il se rendait compte à quel point il était nul, à quel point la douleur de sa mère n'avait pas été récompensée par un enfant génial.

"Tu ne mérites pas la vie qu'on t'a offert si gracieusement"

Il s'effondra. Son corps avait depuis bien longtemps montré ses limites qu'il avait soigneusement ignorées. Il entendait vaguement son père hurler, il sentait que peu les coups qu'il lui portait. Un médecin lui diagnostiqua une sévère malnutrition, il lui imposa le repos, le calme et la sérénité loin des bouquins. Et il pleurait en silence, la lumière était trop vive, il avait mal partout, son crâne risquait l'explosion.

"Tomber est permis, se relever est ordonné."

Il reconnut sa voix entre mille : sa mère.
Elle le réconforta avec cette phrase à chaque fois que son père lui crachait des obscénités à la tête, à chaque fois qu'il se retrouvait attaché dans la cave avec les insectes et les araignées où il hurlait de désespoir, à s'en rompre les cordes vocales et où Klaus lui répétait des phrases sans sens pour son jeune cerveau, à chaque fois que son géniteur brûlait sa peau au fer, le taper de sa ceinture, lui entaillait la peau du dos au couteau, jusqu'à ce qu'il décide de tout arrêter. Nouvel effondrement. Et cette fois son père en eut tout simplement marre de payer pour un boulet. Il avait entendu parler de cette institution spécialisée pour les cas un peu perturbé comme son plus jeune fils, il l'envoya donc là-bas, en espérant ne plus avoir à le supporter.
Sa mère n'avait même pas cherché à le retenir, elle n'avait même pas levé le petit doigt pour garder son fils auprès d'elle. Elle venait de le trahir, elle et ses principes foireux. Ainsi, il ne s'en remit qu'à Klaus, qui avait eu raison sur toute la ligne, lui son seul et unique ami. Son pilier. Il ne laisserait personne lui enlever, et il ne laissera personne s'approcher de lui. Vraiment personne ?

codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode


Dernière édition par Matveï Feuerwald le Mar 12 Mai - 22:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Johnson
He's always watching...


Messages : 14
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 1:47

Bienvenue o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 12:00

Merci ! J'attends plus que la validation :3

_________________


L'enfer et ses démons vous ouvrent leurs portes sur un monde imaginaire... ou réel.
Dieu n'a pas été capable de punir Caïn quand il tua son frère, il n'a plus le droit de nous punir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelys Sovari



Messages : 30
Date d'inscription : 10/01/2015
Localisation : Loin.

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 18:21

Bienvenue à toi!

J'aime ton perso, vivement que tu sois validé pour que tu puisses rp' avec nous :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 20:21

J'ai hate aussi Very Happy

_________________


L'enfer et ses démons vous ouvrent leurs portes sur un monde imaginaire... ou réel.
Dieu n'a pas été capable de punir Caïn quand il tua son frère, il n'a plus le droit de nous punir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureline Patry



Messages : 35
Date d'inscription : 13/01/2015
Localisation : Par-ci par-là

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 21:50

Bienvenue !

*O* j'ai trop hâte de rp' avec toi, ça va être super ! (Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que tu vas bien apprécier Amelys )
Et sait-il parler la langue des signes ? :3

_________________
La Mort vient sans crier gare, en un battement de cœur, et elle ne fait pas la difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 21:51

Euuuh non il ne sait pas, mais pourquoi pas lui apprendre ? Razz

_________________


L'enfer et ses démons vous ouvrent leurs portes sur un monde imaginaire... ou réel.
Dieu n'a pas été capable de punir Caïn quand il tua son frère, il n'a plus le droit de nous punir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureline Patry



Messages : 35
Date d'inscription : 13/01/2015
Localisation : Par-ci par-là

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 21:54

Je vais m'y atteler à cœur joie ! (muhahaha Twisted Evil  )

_________________
La Mort vient sans crier gare, en un battement de cœur, et elle ne fait pas la difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mar 12 Mai - 21:57

Ca me va ! Je veux vite etre accepté T.T Vos perso sont geniaux je veux RP avec vous !

_________________


L'enfer et ses démons vous ouvrent leurs portes sur un monde imaginaire... ou réel.
Dieu n'a pas été capable de punir Caïn quand il tua son frère, il n'a plus le droit de nous punir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Revenders
Directeur Zen


Messages : 65
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Dans mon bureau~

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mer 13 Mai - 12:25

Hey ! Bienvenu mon mignon ^^
excuse-moi sincèrement du retard, mais je suis absent en ce moment et remercie ces demoiselles de m'avoir prévenu x)
Je te mets dans le groupe A il te va parfaitement et surtout amuse-toi bien parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thementalinstitution.forumgratuit.ch
Matveï Feuerwald



Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Dans un cauchemar

MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   Mer 13 Mai - 13:48

Merci ! C'est pas grave pour le retard je comprends parfaitement ! :3

_________________


L'enfer et ses démons vous ouvrent leurs portes sur un monde imaginaire... ou réel.
Dieu n'a pas été capable de punir Caïn quand il tua son frère, il n'a plus le droit de nous punir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matveï Feuerwald   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matveï Feuerwald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Mental Institution :: Avant de commencer :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: